Dernières publications

Le désir d’être, par Mathilde Beaulieu-Lépine

Fondamentalement, la littérature est inutile. Une perte de temps à tous les niveaux, autant dans le geste d’écrire que dans l’attention portée à la lecture. Fondamentalement, la littérature est inutile et, pourtant, elle prend une place primordiale dans le bon fonctionnement de l’être, pourquoi? Parce qu’elle nous aide à surmonter l’inévitable souffrance qu’est l’existence en […]

Fardeau heureux, par Gabrielle Legault

Le questionnement fondamental d’un geste nous ramène presque toujours aux premières fois. Le premier geste. Le premier jet. Choisir celui-ci est ardu, car il existe les prémices enfantines et colorées, mais qu’en est-il du premier moment où nous nous sommes assis et avons décidé que c’était à nous de raconter une histoire ? J’y réfléchis et […]

Pourquoi écrire ? par Solène Côté

Effectivement, pourquoi écrire? Je dois avouer ne m’être jamais sérieusement posé la question jusqu’ici, car il m’a toujours semblé que la réponse allait de soi : l’humain a besoin d’écrire pour exister, un point, c’est tout. L’écriture fait tellement partie intégrante de ma vie et de la société dans laquelle j’ai grandi qu’il me semble inimaginable […]

Pourquoi écrire ? par Lucie Camille

Voilà une question qui peut susciter beaucoup de réflexions et probablement beaucoup de réponses abandonnées. Pouvons-nous même trouver une réponse claire à cette question? L’écriture est un cheminement complexe et personnel qui prend plusieurs formes. Une réponse simple serait probablement inappropriée pour cette question, le seul moyen d’arriver à un semblant de conclusion est d’approfondir […]

Nous. de Gabrielle Legault

– Première version – Moi. La plus prévisible, la plus impulsive. Poussée par ma jeunesse naïve et enflammée. Habitée par la peur de ne pas être aimée, de ne pas être vue, qui me pousse à suivre le courant même si l’itinéraire et la destination manquent.   Frivole, j’aurais claqué la porte sans regarder une […]

Mort naissante, d’Olivia Rourre

Je me tiens deboutBouquet de pierres à la main J’avance dans le Cimetière des fleurs  Un, deux et trois Des cailloux s’échappent de mes doigts translucides Embrassent les tombes bourgeonnantes  Les fantômes sourient  Panier osseux accroché au bras,Je récupère leur essenceLes enveloppe minutieusement d’un papier de soie  Les fantômes me remercient  Une fois ma promenade terminée, Je tire de […]