Mémoires de jeunesse, de Maélie Boisvert

Son pelage rosé si doux

Malgré les intempéries traversées

Ses pattes et son nez tachés de boue

Ma rappelant une enfance enjouée

Le parfum des fruits sucrés du jardin

Toujours imprégné avec les années

Les souvenirs d’autrefois prennent vie

Cadeau de grand-mère bien-aimée

Je croyais t’avoir perdu pour de bon

Petite Lola si agréable à porter

Je t’ai retrouvée parmi les cartons

Retour d’une joie longtemps portée

Délicate peluche emplie d’histoires

Mémoires qui ont dû mourir

Pour que je puisse mûrir de nouveau

Tel un fruit sucré du jardin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s